Logiciel utilisé en impression 3D

0
602

Bonjour Machine Bros!
Si vous possédez déjà votre imprimante 3D à technologie FDM ou que vous envisagez d’en acheter une, il est probable qu’en ce moment vous vous demandez quel est le logiciel le plus utilisé dans l’impression 3D à technologie FDM.

La réalité est qu’il y a beaucoup de logiciels et d’options, que si nous les nommions tous, nous finirions par faire un très long article, et vous pourriez vous retrouver avec plus de doutes que de réponses, et vous pourriez même vous retrouver plus confus. sans savoir sur quel logiciel choisir.

Chez The Machine Bros nous essayons de vous donner des solutions, de simplifier votre travail, c’est pourquoi dans cet article nous ferons quelque chose de très différent du reste des pages web, nous ne vous submergeront pas en nommant tous les logiciels, nous vous dirons lesquels sont les plus populaires payants et gratuits.

Pourquoi le plus populaire? Parce qu’il est vraiment nécessaire pour un logiciel d’avoir une grande communauté active, de cette manière l’intelligence collective peut être appliquée, dans les forums vous pourrez trouver des réponses à vos questions, écrire vos préoccupations et quelqu’un de la communauté qui utilise ce logiciel d’assurance sera en mesure de répondre à vos questions, et de cette manière vous pourrez trouver de nombreux tutoriels en ligne sur la façon d’utiliser ces logiciels. Alors sans plus tarder, commençons.

Flux de travail d’impression 3D

Pour commencer, vous devez savoir quel est le flux de travail pour l’impression 3D. La première chose à faire est d’obtenir un modèle numérique en trois dimensions. Pour cela, il existe généralement trois options:

  • Nous le créons nous-mêmes
  • Nous l’obtenons auprès d’un tiers (par exemple, en le téléchargeant à partir d’un site Web tel que Thingiverse)
  • Nous obtenons le modèle en scannant en 3D.

Si le modèle 3D obtenu n’est pas conçu pour être imprimé en 3D, nous devrons probablement apporter des modifications mineures et le réparer dans d’autres logiciels. Une fois le modèle adapté pour imprimer en 3D, nous procédons à la configuration de l’impression 3D dans un type de logiciel appelé “Slicer” (c’est ainsi que s’appelle le logiciel utilisé en impression 3D, voir la section de la phase 3 pour plus de détails). Enfin, la pièce est imprimée, en fonction des options dont dispose votre imprimante 3D, vous pouvez envoyer le fichier configuré par Wifi, par câble USB, ou par une mémoire microSD ou SD.

Flux de travail d'impression 3D
Flux de travail d’impression 3D

Qu’est-ce que la STL?

STL est le format logiciel le plus utilisé par les logiciels d’impression 3D / slicer, qui contient toutes les informations géométriques du modèle 3D avec lequel nous travaillons.

Lorsque nous avons le modèle 3D prêt et que nous voulons l’imprimer, le logiciel génère un fichier Gcode, qui est le format utilisé pour indiquer aux imprimantes 3D les mouvements à exécuter pour fabriquer le modèle. Pour les “Phase 1”, “Phase 2” et “Phase 3” du processus d’impression en 3D, certains logiciels sont nécessaires, et nous allons vous guider dans cet article afin que vous puissiez déterminer lequel utiliser.

Phase 1: Logiciel pour obtenir le modèle 3D

Dans cette phase, nous devons obtenir un modèle 3D, vous pouvez les obtenir auprès d’un tiers (par exemple en le téléchargeant depuis un site Web comme Thingiverse), vous pouvez numériser en 3D (nous en parlerons dans un autre article), et le concevoir en 3D.

Ce dernier est que nous allons nous concentrer sur le logiciel utilisé pour concevoir des modèles 3D et avec lequel nous obtenons un fichier STL du modèle 3D à imprimer.

Ces logiciels sont également connus sous le nom de logiciels de CAO et nous allons les cataloguer en 3 types.

  • Pour la conception graphique et artistique.
  • Pour la conception technique.
  • Pour les débutants et les personnes qui ne recherchent pas de logiciel spécialisé.

Logiciels de CAO pour la conception graphique et artistique

Blender (logiciel gratuit)

Blender
Blender

Blender est un choix assez populaire pour la modélisation, le rendu, l’animation et le rigging, le montage vidéo, les effets visuels, la composition, la texturation et certains types de simulations.

  • Coût: gratuit (logiciel gratuit)
  • Plateformes: Windows, macOS et Linux
  • Langue: multi-langues
  • Site Web:https://www.blender.org/

Recommandation de The Machine Bros

Si vous débutez dans l’utilisation de logiciels de CAO pour la conception graphique ou artistique, il peut être difficile pour vous de vous adapter à Blender, l’opinion générale des utilisateurs est que peut-être pour les débutants, Blender peut être un peu écrasant au début, mais évidemment Avec la pratique, vous saurez plus comment utiliser ce logiciel et ses outils.

Blender est fait pour vous si vous ne voulez pas dépenser d’argent pour des logiciels payants et si vous voulez avoir un logiciel très puissant pour la conception 3D, et êtes prêt à pratiquer et à prendre cela au sérieux. Blender a même réalisé des longs métrages comme Plumíferos, il a été utilisé dans des films comme Spider-Man 2 pour prévisualiser des scènes et pour créer des courts métrages comme Elephants Dream. Autrement dit, comme vous pouvez le voir, c’est un outil assez puissant, complet et professionnel.

Modéliser un train en 3D avec Blender
Modéliser un train en 3D avec Blender
Modes de travail dans Blender
Modes de travail dans Blender
Interface Blender
Interface Blender

Zbrush (logiciel payant)

Zbrush est un logiciel de CAO axé sur la modélisation 3D, la sculpture, la texturation et la peinture numérique.

La spécialité de ce logiciel est la sculpture numérique, il le fait de manière étonnante, à tel point que l’industrie cinématographique professionnelle, les jeux vidéo, entre autres, ont utilisé ce logiciel de conception pour leurs créations, par exemple des films comme “Underworld” et “Le Seigneur des Anneaux” a utilisé Zbrush.

Les créateurs de cet outil le définissent eux-mêmes comme “un outil artistique, créé par des artistes pour des artistes”.

  • Coût: Il dispose de trois plans d’abonnement possibles, $39,95 USD par mois, $179,95 USD tous les 6 mois et enfin $895 USD pour une licence illimitée.
  • Plateformes: Windows, macOS
  • Langue: multi-langues
  • Site Web: http://pixologic.com/

Recommandation de The Machine Bros

Si vous êtes prêt à dépenser de l’argent sur un logiciel de CAO et que vous prévoyez de vous consacrer à la conception 3D de manière plus professionnelle, l’achat de ce logiciel est une très bonne option. Il est à noter que ce logiciel, comme tous ceux que nous évoquerons tout au long de cet article, dispose d’une large communauté active, qui vous permet de poser des questions dans les forums, et vous trouverez sûrement les réponses à vos préoccupations.

Dans ce lien, vous pouvez voir les utilisations qui ont été données à ce logiciel dans différents secteurs (y compris l’impression 3D) “Utilisations dans l’industrie”, et dans ces deux autres liens, vous pouvez voir les modèles créés avec cet outil “Galerie des utilisateurs Zbrush” et “Galerie tournante”.

Interface Zbrush
Interface Zbrush
“Mathilda” representada en Zbrush, “Mathilda” es realmente un personaje de una novela que lleva por nombre Mathilda y fue escrita por Mary Shelley
Mathilda représenté dans Zbrush. Mathilda est en fait un personnage d’un roman nommé Mathilda et a été écrit par Mary Shelley
Modelo creado por Oscar Perez en Zbrush
Modèle créé par Oscar Perez à Zbrush

Logiciel de CAO pour la conception technique

Autodesk Fusion 360

Ce logiciel est vraiment très complet pour la conception technique, il a la capacité d’effectuer des simulations, la conception paramétrique, faire des assemblages et une large gamme d’outils utiles pour la modélisation au niveau de l’ingénierie.

Il existe 4 types de licence pour ce logiciel:

  1. Licence commerciale: Il s’agit de la version payante du logiciel, elle n’a aucune limitation. Cette licence propose 3 modes de paiement. 60 USD par mois, 495 USD par an (cela équivaut à 42 USD par mois) et enfin 1335 USD tous les 3 ans (cela équivaut à 38 USD par mois).

  2. Licence de Startup: Cette version du logiciel est gratuite, elle est destinée aux entreprises qui se lancent (une Startup). Vous devez remplir un formulaire qu’Autodesk (la société qui propose Fusion 360) évaluera pour déterminer si vous remplissez les conditions requises pour acquérir cette licence.

  3. Licence éducative: Cette version est également gratuite, elle est destinée aux étudiants, vous devez également remplir un formulaire qu’Autodesk évaluera pour déterminer si vous remplissez les conditions pour acquérir cette licence.

  4. Licence pour usage personnel: Cette licence est gratuite, vous pouvez télécharger Fusion 360 avec elle sans aucun inconvénient, la seule chose à propos de cette licence est qu’elle présente certaines limitations que nous expliquerons plus tard.

Ensuite, nous allons vous montrer un tableau qui compare les 4 types de licence.

LicenceCommercialStartupPersonnelÉducatif
Renouveau1 année1 année1 année1 année
ConcessionPayantFormulaireGratuitFormulaire
StockageLimitéLimité10 documents actifs que vous pouvez modifier, un nombre illimité de documents inactifs.Limité
Generative DesignOuiOuiNonUniquement si votre compte de messagerie provient d’une entité éducative.
RenderUtilisation de crédits cloud ou locauxUtilisation de crédits cloud ou locauxSeulement localementGratuit jusqu’à une certaine limite de crédit, ou local.
Importation de formats CAO (SolidWorks, Inventor, Catia, etc.)OuiOuiNon, juste STEP et IGESOui
Exportation de formats CAOOuiOuiNon, juste STEP et Inventor, DXF uniquement à partir du sketch.Oui
Fabrication CAMOuiOui3 axes maximum, pas de changement d’outil ni de mouvements rapides.Oui
2D DrawingOuiOuiUne seule feuille, il suffit d’imprimer (vous pouvez imprimer sur une imprimante PDF).Oui
Des simulationsUtilisation de crédits cloud ou locauxUtilisation de crédits cloud ou locauxNonGratuit jusqu’à une certaine limite de crédit, ou local.
Accès aux extensions de paiement (la plupart des CAM)OuiOuiNonOui
ÉlectroniqueOuiOui2 schémas, 2 couches, PCB maximum 80cm2.Oui
Les informations contenues dans ce tableau proviennent de norbertrovira.com

NOTE: Les licences sont renouvelables, y compris celle pour “usage personnel”, chaque année vous pouvez la renouveler en effectuant une certaine procédure.

Recommandation de The Machine Bros

Fusion 360 est une très bonne option pour la conception 3D de niveau ingénierie, elle dispose d’un large éventail de licences, dont plusieurs sont gratuites. La licence pour “usage personnel” l’un des inconvénients est qu’elle est limitée dans certaines choses, y compris l’utilisation de “simulations”, notre cas particulier est que nous chez The Machine Bros si nous avons généralement besoin d’effectuer des simulations d’efforts lorsque nous sommes va fabriquer une pièce 3D qui sera soumise à des charges.

Mais Fusion 360 vous donne la possibilité de commencer à concevoir sans rien payer, et à mesure que vous progressez et que vous vous familiarisez avec le logiciel, vous pouvez décider si cela vaut la peine pour vous de payer pour un autre type de licence. Bien que, comme nous l’avons déjà mentionné, il existe d’autres licences gratuites qui n’ont pratiquement aucune limitation, mais il est nécessaire que vous remplissiez un formulaire pour que l’équipe Autodesk puisse l’évaluer et déterminer si vous remplissez vraiment les conditions pour opter pour lesdites licences (Startup, et éducatif).

Configuration CAM dans Fusion 360
Configuration CAM dans Fusion 360
Interface Fusion 360
Interface Fusion 360

SolidWorks (logiciels payants et gratuits)

C’est un autre excellent logiciel pour la conception CAO en ingénierie, un outil très puissant et complet. SolidWorks permet également la modélisation paramétrée, les simulations de contraintes, les assemblages, les simulations thermiques, les simulations de fluides, il dispose d’un complément pour le domaine électrique, et d’un grand nombre d’outils qui permettront la conception 3D de vos projets d’ingénierie.

  • Coût: Pour commencer, il faut mentionner que SolidWorks ne publie pas la liste de prix sur son site web, ils vous demandent de contacter un agent commercial pour demander un devis, pour cette raison les prix que nous nommerons ci-dessous sont sujets à changement et ils sont référentiels. SolidWorks propose 3 types de packages dans sa version commerciale avec 3 types de licences, une version pour les étudiants, une version pour les enseignants, une version pour les Startups et une version pour les incubateurs et accélérateurs.
  1. Version commerciale:
    • Standard SolidWorks:
      • Licence perpétuelle: 3.995 USD avec un coût de maintenance annuel de 1.295 USD.
      • Licence temporaire: 810 USD tous les 3 mois ou 2700 USD par an.

    • SolidWorks Professional:
      • Licence perpétuelle: 5.490 USD avec un coût de maintenance annuel de 1.495 USD.
      • Licence temporaire: 1 080 USD tous les 3 mois ou 4 600 USD par an.

    • SolidWorks Professional:
      • Licence perpétuelle: 7.995 USD avec un coût de maintenance annuel de 1.995 USD.
      • Licence temporaire: 1 450 USD tous les 3 mois ou 4 825 USD par an.
  1. Version éducative: 150 USD, l’avantage de cette version est qu’il s’agit d’une version complète de SolidWorks, l’inconvénient est que la licence est valable un an, un autre inconvénient est que, si par exemple vous acquérez SolidWorks pour étudiant 2020, ce sera équivalent à SolidWorks la version complète, mais à partir de 2019, c’est-à-dire que toujours la version étudiante est l’équivalent de la version complète, mais d’une année précédente

    Un autre fait à prendre en compte concernant cette version est que les conceptions que vous faites dans ce SolidWorks auront un tatouage numérique afin que vous ne les utilisez pas commercialement (une limitation évidente en raison de la nature de cette licence).
  1. Version pour les éducateurs: Il s’agit d’une version pour les enseignants, généralement cette licence est offerte aux plus grands, pour cette raison vous devez contacter un agent commercial agréé pour connaître le prix.
  1. Version pour les startups: Cette version du logiciel de CAO est gratuite, mais vous devez vous qualifier pour l’obtenir, dans le lien suivant, vous pouvez étudier ses besoins plus en détail: SolidWorks pour les entrepreneurs.
  1. Version pour incubateurs et accélérateurs: Si vous avez un accélérateur ou un incubateur, vous pouvez participer au programme suivant “SolidWorks Accelerator & Incubators program” et si vous êtes éligible, vous recevrez une version complète de SolidWorks.

REMARQUE: Il est important que vous sachiez que les «licences perpétuelles» ne vous obligent pas nécessairement à payer une maintenance annuelle, cette maintenance est utilisée pour obtenir du support et des mises à jour. Sachez aussi qu’il existe un troisième type de licence, c’est ce qu’on appelle “SolidWorks SNL (Perpetual Floating License)”, c’est un type de licence perpétuelle où plusieurs utilisateurs peuvent l’utiliser, mais pas en même temps.

Ensuite, nous allons vous montrer un tableau qui compare les 3 types de packages.

StandardProfessionnelPrime
Modélisation 3D de pièces et d’assemblagesComprend tout de Standard PLUSComprend tout de Professional PLUS
Dessins et détails en 2DPhotoView 360 et Visualize StandardAnalyse des assemblages et des pièces structurelles
Conception d’assemblage de grande tailleToolboxAnalyse de mouvement
Conception de surface avancéeConception par coût et estimation des coûtsSimulation téléchargée
Conception de Sheetmetal (tôlerie)Collaboration ECAD/MCAD (CircuitWorks)Aplatissement de surface avancé
ParamètresPlanificateur de tâches et traitement par lots (BatchProcess)Routage: (tuyaux, câblage)
InterfacesVérificateur de conceptionZone de tension active
Animations et visualisationsPDM standardInterconnexion 3D: CATIA
eDrawingseDrawings Professional 
Logiciel XpressAnalyse d’accumulation de tolérance 
FeatureWorksIngénierie inverse (numérisation en 3D) 
Utilitaires SolidWorks  
Contrôleur de rapport magnétique et de rapport  
Interconnexion 3D  
Impression 3D  
Treehouse  
Les informations contenues dans cette boîte proviennent de “engineeringclicks.com

Recommandation de The Machine Bros

SolidWorks est un logiciel de CAO plus spécialisé et axé sur la conception mécanique. Si vous êtes prêt à payer le prix du logiciel et êtes intéressé par un outil puissant pour la conception mécanique, ce logiciel serait bon pour vous.

Comme vous l’avez peut-être compris, SolidWorks n’offre pas vraiment d’option «gratuite» facile d’accès comme Fusion 360. L’un des avantages de SolidWorks est qu’il a la capacité d’effectuer une analyse CFD (Computational Fluid Dynamics), ce qui est utile pour les fluides d’analyse dynamique, dans Fusion 360, vous devez utiliser un autre logiciel CFD pour effectuer ce type d’analyse, tandis que SolidWorks dans son package Premium dispose de cet outil.

L’expérience générale des utilisateurs est que Fusion 360 est un peu plus intuitive que SolidWorks (mais cela ne signifie pas non plus que SolidWorks n’est pas non plus intuitif).

En résumé, si vous recherchez un logiciel de CAO axé sur la conception mécanique et que vous êtes prêt à payer pour le logiciel son coût élevé (puisque nous savons que la version commerciale n’est pas si accessible) SolidWorks pourrait devenir votre meilleure option, et vous le serez disposent d’outils d’analyse structurelle très puissants, d’analyse CFD, et SolidWorks gère mieux les assemblages à grande échelle.

Mais si vous ne cherchez pas quelque chose d’aussi spécialisé et que votre budget n’est pas très élevé, la vérité est qu’avec Fusion 360 vous pourrez réaliser vos projets, Fusion 360 est aussi un outil de CAO très puissant. L’un des inconvénients de Fusion 360 est qu’il n’a pas la langue espagnole, contrairement à SolidWorks (cet inconvénient ne s’applique qu’à la communauté hispanophone).

Un autre point à prendre en compte est que SolidWorks n’est compatible qu’avec Windows, tandis que Fusion 360 est compatible avec Windows et macOS.

Interface SolidWorks
Interface SolidWorks
Analyse statique dans SolidWorks
Analyse statique dans SolidWorks

Logiciel de CAO pour la conception non spécialisée

Tinkercad (logiciel libre)

Tinkecard

Tinkercad est un logiciel de CAO en ligne, qui cherche à offrir la possibilité de modéliser de la manière la plus simple possible.

Ce logiciel fonde son fonctionnement sur l’utilisation de figures prédéfinies et primitives pour créer des modèles plus complexes. Ce mode de conception est appelé “Constructive solid geometry” (CSG), en français cela se traduit par “Géométrie de construction de solides”.

Image explicative de la conception “Constructive solid geometry” (CSG)
Image explicative de la conception “Constructive solid geometry” (CSG)
  • Coût: gratuit
  • Plateformes: C’est en ligne, vous travaillez depuis le navigateur.
  • Langue: multilingue
  • Site Web: https://www.tinkercad.com/

Recommandation de The Machine Bros

Si vous avez besoin d’un logiciel de CAO qui vous permet de concevoir en 3D de manière plus simple, cet outil en ligne pourrait être votre meilleure option.

Tinkercad est très intuitif, idéal pour les utilisateurs novices, ou pour les utilisateurs qui ne cherchent pas à se spécialiser dans la conception artistique ou technique. C’est un outil en ligne, ce qui est excellent (sauf si vous n’avez pas de connexion Internet) car vous n’avez pas besoin de télécharger l’application, et il est disponible dans différentes langues.

Un autre des points forts de cette CAO est qu’elle est gratuite. Si vous êtes un débutant, que vous cherchez occasionnellement à concevoir ou que vous ne souhaitez pas vous spécialiser dans la conception artistique ou technique, nous vous recommandons vivement de jeter un œil à cet excellent logiciel de CAO.

Interface Tinkercad
Interface Tinkercad
Mode de fonctionnement Tinkercad
Mode de fonctionnement Tinkercad
Modèle créé dans Tinkercad
Modèle créé dans Tinkercad

Phase 2: Logiciel pour réparer ou modifier le modèle 3D (facultatif)

Cette phase est optionnelle, si vous concevez vous-même le modèle 3D pensé et optimisé pour être imprimé en 3D, il n’est pas nécessaire de recourir à d’autres logiciels pour réparer ou modifier le modèle.

Généralement, nous devrons recourir à ce type de logiciel lorsque nous téléchargeons des modèles tiers sur Internet, si le modèle n’est pas optimisé pour être imprimé en 3D, nous devrons le réparer ou le modifier.

Par exemple, si un modèle 3D est très volumineux avec ce type de logiciel, nous pourrions le découper pour l’imprimer en plusieurs parties. Ces types de modifications pourraient bien être effectués dans des logiciels de CAO similaires à Blender et Zbrush, mais si vous êtes un utilisateur qui travaille avec d’autres types de CAO tels que Fusion 360, SolidWorks ou Tinkercad, il vous sera plus difficile de modifier la STL du modèle (rappelez-vous que STL est le type de fichier couramment utilisé en impression 3D).

Apprendre à gérer des logiciels comme Blender et Zbrush qui sont plus spécialisés dans la conception artistique et graphique prendra du temps, et il n’a pas beaucoup de sens d’apprendre à gérer ces logiciels de CAO spécialisés juste pour faire ces petites modifications.

Pour cette raison, pour ce type de travail plus simple axé sur la réparation, la modification et l’optimisation d’un modèle pour le rendre plus “imprimable”, nous recommandons le logiciel Meshmixer.

Meshmixer (logiciel gratuit)

Meshmixer

Meshmixer est considéré par beaucoup comme le “couteau suisse pour les modèles STL”, ce logiciel vous permet de modifier, réparer, couper, éditer, combiner, nettoyer, redimensionner, entre autres une multitude de fonctions vos modèles 3D.

Même Autodesk définit son logiciel comme un “logiciel libre pour faire des choses étonnantes”. MeshMixer se concentre sur la modélisation de surface, en particulier un maillage triangulaire.

Recommandation de The Machine Bros

Si vous avez besoin de découper un modèle, de le mettre à l’échelle, d’y apporter de petites modifications Meshmixer est une excellente solution, ce logiciel est idéal pour effectuer ces petits ajustements qui rendront votre modèle plus imprimable.

Même Meshmixer dispose d’un outil qui recherche automatiquement les éventuels défauts que votre STL pourrait avoir, puis les répare automatiquement.

Bien que cela puisse être fait dans des logiciels de CAO tels que Zbrush et Blender, la gestion des deux logiciels nécessite un peu plus de pratique, donc si vous utilisez des logiciels de CAO tels que SolidWorks, Fusion 360 ou Tinkercad, vous trouverez Meshmixer un excellent allié pour réparer et modifier ces modèles que vous téléchargez sur Internet.

Interface Meshmixer
Interface Meshmixer
Découper un modèle 3D dans Meshmixer pour pouvoir l’imprimer facilement, vous pouvez voir comment nous imprimons ce modèle dans le lien suivant “Impression 3D – Le masque”

Phase 3: Logiciel pour configurer l’impression 3D (Slicer)

Ces logiciels sont appelés Slicer, ils sont chargés de générer un fichier appelé Gcode qui indique à l’imprimante les actions à exécuter pour imprimer votre modèle numérique en 3D. Autrement dit, à ce type de logiciel nous chargeons un modèle 3D (généralement au format STL), dans le Slicer nous configurons les paramètres nécessaires pour imprimer notre modèle, nous pouvons ajouter des supports (dans cet article nous expliquons qu’il s’agit de supports “Qu’est-ce que l’impression 3D? “), Vous pouvez mettre à l’échelle le modèle 3D, le faire pivoter et le positionner comme bon vous semble, configurer si vous l’imprimez complètement solide, ou peut-être pour enregistrer du matériel, vous pouvez le configurer de sorte qu’en interne le modèle soit creux avec des motifs de remplissage.

En résumé, dans ces programmes, nous configurons la façon dont nous imprimerons notre modèle 3D. Ensuite, nous vous nommerons deux des logiciels les plus populaires utilisés pour effectuer cette tâche, avec les deux logiciels, vous pouvez entièrement configurer vos impressions 3D, les deux logiciels sont très similaires, nous les nommerons donc d’abord, puis nous expliquerons la différence entre eux.

Cura (logiciel payant et gratuit)

Cura Slicer

Ce logiciel est open source, il provient des mêmes créateurs d’imprimantes Ultimaker. C’est un logiciel très complet, avec une très grande communauté qui le supporte.

Bien qu’il s’agisse d’un logiciel développé par Ultimaker, il est compatible avec d’autres imprimantes. Cura a deux versions, une gratuite (la plus populaire) et une autre payante appelée “Ultimaker Essentials”.

Ensuite, nous présenterons un tableau qui compare les deux options, ledit tableau étant fourni par le même site Web Cura.

PropriétésCompte UltimakerUltimaker Essentials
Profils d’impression préconfigurés
Paramètres avancés (plus de 400)
Avec évaluation de sécurité 
Package de déploiement 
Augmentation de la stabilité 
Gérer plusieurs imprimantes
Gestion des files d’attente
Gestion des accès à l’organisation 
Bloquer le partage avec des équipes extérieures à votre organisation 
Accès en ligne et synchronisation avec votre compte
Plugins vérifiés 
Installez uniquement les modules complémentaires obtenus auprès d’Ultimaker Marketplace 
Base de connaissances
Base de connaissances avancées TI 
Assistance directe 
Parcours d’apprentissage pour les administrateurs TI 
Tableau tirée du site Web d’Ultimaker Cura.

Coût: Il a une version gratuite et une version payante appelée “Ultimaker Essentials”, la version payante est subdivisée en trois autres options d’achat (Light, Standard, Advanced), ci-dessous, nous vous présentons un tableau qui compare ces 3 options et leurs prix respectifs.

Ultimaker EssentialsLightStandardAdvanced
Gestion des accès utilisateurs
Impression à distance
Fonctions de sécurité
Plugins vérifiés
Cours pour le niveau Associate
Plusieurs utilisateurs 
Cours pour le niveau professionnel  
Base de connaissances avancées TI
Assistance directe
Réponse plus rapide du support technique 
24 heures de support technique  
Prix ​​par an (USD), hors taxes$300$720$3.600
Tableau tirée du site Web d’Ultimaker Cura.
Interface Cura.
Interface Cura.
Aperçu de Gcode dans Cura
Aperçu de Gcode dans Cura

Simplify3D (logiciel payant)

Simplify3D
Simplify3D

Simplify3D est un autre logiciel Slicer très populaire, ce programme, contrairement au Cura, est payant, mais le principe est le même que tout autre Slicer.

Pour cette raison, nous vous montrerons plus tard les principales différences entre ces deux logiciels, Simplify3D et Cura, afin que vous puissiez ainsi définir vous-même celui qui vous convient le mieux.

Quel Slicer choisir? Recommandation de The Machine Bros

La principale différence entre Simplify3D et Cura est que Cura a une version gratuite. Simplify3D avait initialement quelques différences par rapport à Cura, mais actuellement les différences sont mineures, Simplify3D est meilleur pour placer des médias personnalisés et Simplify3D vous permet de personnaliser les paramètres de certaines couches, ce qui permet un meilleur contrôle.

Simplify3D traite les modèles plus rapidement que Cura, un autre avantage de Simplify3D est que la simulation est légèrement meilleure que ses concurrents. Cura vous permet d’installer “plug-in” et Simplify3D ne le fait pas. Parmi les “plug-ins” de Cura, vous pouvez ajouter l’option “média personnalisé” et “configuration en couches”, mais Simplify3D effectue ces opérations un peu mieux.

Cura a des mises à jour plus constantes que Simplify3D. Lequel devriez-vous choisir? Si vous commencez dans ce monde et que vous ne voulez pas dépenser d’argent, choisissez Cura, c’est gratuit, essayez-le, si plus tard vous sentez que vous avez besoin d’autres options, vous ne vous sentez pas satisfait de Cura, ou vous voulez en essayer une autre interface et autres logiciels, essayez avec Simplify3D, mais vous devez être conscient que cela représentera une dépense.

SlicerCuraSimplify3D
Mieux en plaçant des supports personnalisés(Nécessite un plug-in)
Meilleure configuration en couches(Nécessite un plug-in)
Meilleure simulation Gcode 
Génération plus rapide de Gcode 
Mises à jour plus rapides 
Accepte les plug-insJe ne peux pas le supporter
CoûtVersion gratuite$149 USD

Comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessus, ce sont les principales différences entre les deux segments. Il y a certaines choses que Simplify3D exécute un peu mieux que Cura, il y en a d’autres qui dans Cura ne viennent pas par défaut et vous devez recourir à un plug-in, Simplify3D coûte 149 USD et Cura a une version gratuite (qui est la plus populaire, sa version payante “Ultimaker Essentials” n’est pas si populaire). L’une des principales choses que Cura fait et que Simplify3D ne peut pas faire est sa prise en charge des plug-ins.

Flux de travail dans The Machine Bros

Vous vous demandez probablement quel est notre flux de travail et quels logiciels nous utilisons, car nous allons vous l’expliquer. Mais avant de commencer et d’expliquer quel logiciel nous utilisons, nous voulons clarifier quelque chose pour vous, nous n’avons pas fait ces choix précisément parce que l’un est meilleur que l’autre, tous les logiciels que nous nommons dans cet article sont très complets, les logiciels qui nous avons choisi a été sélectionné pour une simple question de goût, avec ces logiciels nous nous sentons plus à l’aise de travailler et ils s’adaptent mieux à notre flux de travail.

Dans l’image suivante, vous pouvez voir ce que serait notre flux de travail à partir du moment où nous concevons quelque chose.

Le logo Machine Bros imprimé en 3D et peint
Le logo Machine Bros imprimé en 3D et peint, dans l’image suivante, nous montre le flux de travail utilisé pour arriver à ce modèle fini.
Flux de travail que nous appliquons normalement chez The Machine Bros lors de la conception de quelque chose.
Flux de travail que nous appliquons normalement chez The Machine Bros lors de la conception de quelque chose.

Que ferions-nous si nous téléchargeons le modèle sur Internet? Eh bien, le flux de travail serait le même, seulement que nous n’utilisons pas SolidWorks, et au cas où nous aurions besoin d’apporter des modifications à la STL, nous utiliserons le Meshmixer à cette fin, et enfin nous avons recours à Simplify3D pour configurer l’impression.

Dans l’image que nous présentons ci-dessous, nous vous montrons un exemple de la façon dont notre flux de travail serait lorsque nous téléchargeons un modèle sur Internet, dans cet exemple nous utilisons un modèle de « The Mask » téléchargé depuis malix3design.com.

Dans cet exemple, vous remarquerez que nous éditons le modèle dans Meshmixer pour le rendre un peu plus imprimable, en séparant le chapeau du buste. Vous pouvez voir le Time-lapse, la peinture et la configuration que nous utilisons pour imprimer ce modèle dans le lien suivant:

Impression 3D – The Mask

Flux de travail que nous appliquons chez The Machine Bros lorsque nous téléchargeons un modèle sur Internet.
Flux de travail que nous appliquons chez The Machine Bros lorsque nous téléchargeons un modèle sur Internet.

Logiciel supplémentaire que vous devez savoir

Octoprint

Ce logiciel est couramment utilisé pour gérer, surveiller et contrôler plusieurs imprimantes en même temps, il peut également être utilisé pour travailler avec une seule imprimante.

Ils utilisent généralement Octoprint en conjonction avec Raspberry Pi. Ce logiciel vous permet de contrôler à distance vos imprimantes, il est également beaucoup utilisé en conjonction avec un plug-in appelé Octolapse, qui permet de réaliser des time-lapse de vos impressions 3D.

  • Coût: gratuit
  • Plateformes: Windows, macOS et Linux
  • Langue: multilingue (téléchargement des packs linguistiques)
  • Site Web: https://octoprint.org/
Monitoreando una impresión 3D con Octoprint
Surveiller une impression 3D avec Octoprint.

Conclusions

Comme vous l’avez peut-être remarqué, vous pouvez choisir différents logiciels. Lequel est le meilleur? Tous ceux que nous vous montrons dans cet article sont très populaires et complets, en ce qui concerne les logiciels de CAO, vous devez en choisir un en fonction de votre façon de travailler, cela dépend si vous envisagez de faire des conceptions artistiques, d’ingénierie ou moins spécialisées.

En tant que logiciel de CAO, nous choisissons SolidWorks simplement parce qu’il y a des ingénieurs dans notre équipe, et ce logiciel de CAO est spécialisé dans la conception mécanique, et nous avons déjà géré cette CAO depuis l’université.

En tant que Slicer, nous avons choisi Simplify3D car lorsque nous avons commencé dans ce monde de l’impression 3D, ce logiciel avait plus de fonctions que Cura, actuellement les deux ont des outils très similaires. Il y a des choses que même Simplify3D fait un peu mieux que Cura, et nous sommes déjà suffisamment spécialisés dans Simplify3D pour passer à Cura maintenant.

En ce qui concerne Meshmixer, c’est la meilleure option pour éditer STL si vous ne gérez pas les logiciels de CAO d’un niveau plus artistique et sculpté tels que Blender et Zbrush, si dans votre cas vous gérez l’un de ces deux logiciels, il est probable que vous ne le fassiez pas. besoin de recourir à Meshmixer, mais il n’est pas nécessaire que vous ayez cette option à l’esprit.

Choisir entre ces logiciels que nous évoquons est une décision déjà très personnelle. Prenons par exemple deux personnes avec des voitures, les véhicules ont leur fonction, pour vous emmener du point «A» au point «B», mais il y a des gens qui aiment conduire plus vite que d’autres, certains se sentent plus à l’aise de conduire plus lentement. Quelque chose de similaire se produit avec ces logiciels, il s’agit de choisir celui qui correspond le mieux à vos besoins, avec quelle interface vous vous sentez à l’aise, qui répond à vos attentes, évidemment votre disposition influencera également beaucoup votre décision finale et la capacité d’investir de l’argent dans un logiciel ou un autre.

Ce que nous pouvons vous garantir, c’est que ces logiciels que nous mentionnons dans cet article sont suffisamment populaires, pour qu’ils aient une large communauté d’utilisateurs qui peuvent vous aider dans les forums, vous trouverez des tutoriels, tous ces logiciels sont très complets. Nous espérons donc qu’avec notre article, il vous sera plus facile de choisir le logiciel que vous utiliserez dans votre flux de travail.

Y a-t-il plus de logiciels? Oui, mais nous ne faisons rien pour vous accabler avec un article de 20 000 mots nommant tous les logiciels existants, vous auriez fini par être plus confus et indécis que lorsque vous êtes entré pour nous lire. L’idée est de vous fournir des solutions, pour cette raison, vous pouvez avoir confiance que ces logiciels que nous avons mentionnés sont parmi les plus utilisés dans le monde de l’impression 3D, ce sont des outils puissants et complets, et l’une des choses les plus importantes concernant le logiciel que Nous vous avons mentionné, c’est qu’ils ont une grande communauté, ce qui vous permet de faire usage de l’intelligence collective.

Cordialement.

A bientôt Machine Bros!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here